Notre avis sur Happ-e :

Nous déconseillons ce fournisseur d’électricité. Happ-e est une filiale créée et détenue à 100 % par Engie. Or, si Engie fait des efforts pour se délester de ses centrales à charbon et investir de plus en plus dans les énergies renouvelables, l’entreprise continue de produire une électricité fortement carbonée. Par ailleurs, Engie exploite des centrales nucléaires vétustes en Belgique et investit dans leur prolongation au lieu de préparer leur démantèlement. Carton rouge.

Énergies renouvelables

Happ-e ne prend aucune mesure pour soutenir le développement des énergies renouvelables. En revanche, sa maison mère, Engie, produit de l’électricité renouvelable. En France, l’éolien, le solaire et l’hydroélectricité représentent plus de 60 % de ses capacités installées. A l’échelle européenne, ce chiffre tombe à 19 %.

Dans les deux années qui viennent, Engie prévoit de raccorder 290 MW de solaire et éolien en Europe, mais en parallèle, investit fortement dans le nucléaire, une énergie non renouvelable, avec l’extension de vie de ses centrales en Belgique !

Pour plus d’informations, voir notre avis sur le fournisseur d'électricité Engie

Énergies fossiles

Happ-e se fournit à 100 % sur le marché de gros de l’électricité. Cette électricité est dite « grise » car composée des différentes sources d’énergie disponibles en France : en 2017, sur le marché français, 11 % de l’électricité était issue du charbon et du gaz naturel, deux énergies émettrices de gaz à effet de serre.

La maison mère d’Happ-e, Engie, a entrepris de fermer ou céder ses centrales à charbon. L’urgence climatique impose de les fermer et non de les revendre. En Europe, depuis 2013, Engie a fermé quatre centrales. C’est un signal important mais insuffisant : Engie a encore 19 centrales à charbon en exploitation ou construction dans le monde, dont six en Europe.

Pour plus d’informations, voir notre avis sur le fournisseur d'électricité Engie

Énergie nucléaire

Happ-e se fournit à 100 % sur le marché de gros de l’électricité. Cette électricité est dite « grise » car composée des différentes sources d’énergie disponibles en France : en 2017, sur le marché français, 78 % de l’électricité était d’origine nucléaire, une énergie polluante et dangereuse.

Par ailleurs, la maison mère d’Happ-e, Engie produit de l’électricité nucléaire en Belgique, via sa filiale Electrabel : cela représente près d’un tiers de la production d’électricité du groupe en Europe.

Pire, Engie continue d’investir dans le nucléaire dans l’optique de prolonger la durée de vie des centrales nucléaires existantes, en particulier les réacteurs les plus anciens (Doel 1, Doel 2 et Tihange 1).

Pour plus d’informations, voir notre avis sur le fournisseur d'électricité Engie

Né en 2016, Happ-e ne propose pas d’offres « vertes ». Happ-e est détenu à 100 % par le groupe Engie, fournisseur historique de gaz en France né de la fusion entre Gaz de France et Suez en 2008. L’évaluation de Happ-e tient compte des activités d’Engie.

Mon fournisseur d'électricité n'est pas vraiment vert ?

Bravo !

Vous avez décidé d'opter pour un nouveau fournisseur « vraiment vert » ? A vous de jouer ! Recevez le mode d'emploi et un petit mémo pour changer facilement au moment où vous le souhaitez.

Vous recevrez également des informations sur la protection de l’environnement et les actions de Greenpeace France. Vous pourrez bien sûr demander à ne plus recevoir ces infos à tout moment. Greenpeace France ne communique pas vos données : ni aux fournisseurs d’électricité, ni à aucune autre organisation.

Merci !

Un message va arriver dans quelques minutes dans votre boîte email, avec les principales étapes pour changer facilement de fournisseur d'électricité. Vous recevrez un petit rappel quelques jours après !

Vous souhaitez faire connaître ce Guide de l'électricité verte ? N'hésitez pas à le partager !

 

Revenir au classement

Félicitations !

Vous êtes déjà chez un fournisseur vraiment vert ? Faites-le savoir : partagez ce classement autour de vous et participez activement à la transition énergétique.

 

 

En tant que précurseur des énergies renouvelables, vous pouvez encourager vos proches à passer eux aussi au vert. Recevez un kit pour convaincre votre oncle récalcitrant (testé et approuvé aussi avec les ami-es) :

Vous recevrez également des informations sur la protection de l’environnement et les actions de Greenpeace France. Vous pourrez bien sûr demander à ne plus recevoir ces infos à tout moment. Greenpeace France ne communique pas vos données : ni aux fournisseurs d’électricité, ni à aucune autre organisation.

Merci !

Vous recevrez dans quelques minutes un message avec des arguments et liens utiles pour encourager vos proches à passer à l'électricité verte.

Vous appréciez ce Guide de l'électricité verte ? N'hésitez pas à le partager !

 

Revenir au classement