le guide de l'électricité verte
   

Notre avis sur ENI :

ENI, géant italien de l’énergie, n’investit tout simplement pas dans les énergies renouvelables. Résultat : moins de 1 % de ses moyens de production en Europe sont renouvelables et le groupe ne prévoit pas d’accroître sérieusement sa production d’énergie renouvelable en Europe dans un futur proche. Pire, l’essentiel des investissements d'ENI sont tournés vers l'exploitation et l'exploration du pétrole et du gaz, notamment en Arctique. Carton rouge.

Énergies renouvelables

Fin 2018, les énergies renouvelables représentaient moins de 1 % des capacités de production du producteur d’électricité en Europe.

ENI s’est fixé comme objectif d’avoir une capacité installée de 5 GW d’énergies renouvelables dans le monde à horizon 2025, mais il n’est pas précisé s’il s’agit de nouveaux investissements ou de simples opérations de rachat. Par ailleurs, son plan inclut très peu de développement au niveau européen.

Etant donné que ENI n’a pas répondu à notre questionnaire, il n’est pas possible d’en dire plus sur ses projets d’investissement dans les énergies renouvelables.

Énergies fossiles

ENI exploite quasi-exclusivement des centrales à gaz fossile. Résultat, plus de 99 % de l’électricité produite par ENI en Europe en 2018 est émettrice de gaz à effet de serre.

ENI est avant tout un gros producteur d’hydrocarbures, et ses investissements restent résolument tournés vers le pétrole et le gaz.

ENI déclare vouloir augmenter de 3,5 % sa production de pétrole chaque année entre 2018 et 2022 et investit massivement dans l’exploration de nouveaux gisements.

Énergie nucléaire

En l’absence d’une preuve du contraire, il semblerait qu'ENI fournisse ses consommateurs français en achetant de l’électricité sur le marché de gros : en 2018, sur le marché français, environ 72 % de l’électricité était d’origine nucléaire, une énergie polluante et dangereuse.

ENI a refusé de répondre à nos questions. Greenpeace France s’est donc appuyée sur le rapport d’activité 2018 du groupe ENI pour évaluer ENI de la même façon que les autres fournisseurs.

Le groupe pétrolier et gazier italien ENI, connu essentiellement en France pour ses stations-essence implantées il y a une cinquantaine d’années, est arrivé sur le marché de l’électricité auprès des particuliers français dans le courant de l’année 2017.

Mon fournisseur d'électricité n'est pas vraiment vert ?

Bravo !

Vous avez décidé d'opter pour un nouveau fournisseur « vraiment vert » ? A vous de jouer ! Recevez le mode d'emploi et un petit mémo pour changer facilement au moment où vous le souhaitez.

Vous recevrez également des informations sur la protection de l’environnement et les actions de Greenpeace France. Vous pourrez bien sûr demander à ne plus recevoir ces infos à tout moment. Greenpeace France ne communique pas vos données : ni aux fournisseurs d’électricité, ni à aucune autre organisation.

Merci !

Un message va arriver dans quelques minutes dans votre boîte email, avec les principales étapes pour changer facilement de fournisseur d'électricité. Vous recevrez un petit rappel quelques jours après !

Vous souhaitez faire connaître ce Guide de l'électricité verte ? N'hésitez pas à le partager !

 

Revenir au classement

Félicitations !

Vous êtes déjà chez un fournisseur vraiment vert ? Faites-le savoir : partagez ce classement autour de vous et participez activement à la transition énergétique.

 

 

En tant que précurseur des énergies renouvelables, vous pouvez encourager vos proches à passer eux aussi au vert. Recevez un kit pour convaincre votre oncle récalcitrant (testé et approuvé aussi avec les ami-es) :

Vous recevrez également des informations sur la protection de l’environnement et les actions de Greenpeace France. Vous pourrez bien sûr demander à ne plus recevoir ces infos à tout moment. Greenpeace France ne communique pas vos données : ni aux fournisseurs d’électricité, ni à aucune autre organisation.

Merci !

Vous recevrez dans quelques minutes un message avec des arguments et liens utiles pour encourager vos proches à passer à l'électricité verte.

Vous appréciez ce Guide de l'électricité verte ? N'hésitez pas à le partager !

 

Revenir au classement