Notre avis sur EDF :

Nous déconseillons ce fournisseur d’électricité. En France, EDF produit et fournit une électricité essentiellement nucléaire. Cette technologie est non seulement polluante mais aussi dangereuse. Par ailleurs, en Europe, EDF détient encore des parts dans de nombreuses centrales à charbon, fioul et gaz. En prime, malgré des effets d’annonce, EDF investit en réalité beaucoup moins dans les énergies renouvelables que dans le nucléaire. Carton rouge.

Énergies renouvelables

Les énergies renouvelables représentent seulement 10 % de l'électricité produite par EDF en Europe, contre 80 % d'origine nucléaire.

De plus, EDF est en train de construire quatre fois plus de capacités nucléaires que renouvelables. Sur les deux dernières années, EDF a raccordé au réseau électrique européen 734 mégawatts (MW) d’énergies renouvelables et comptabilise 259 MW en construction. Alors que le groupe est en train d’investir dans 3,8 gigawatts (GW) d’électricité nucléaire à Flamanville (en France) et Hinkley Point (au Royaume-Uni).

Énergies fossiles

Les énergies fossiles, fortement émettrices de gaz à effet de serre, représentent encore près de 10 % de l’électricité produite par EDF en Europe.

Ces dernières années, EDF a fermé six centrales au fioul et au charbon en France. Ces décisions doivent cependant être relativisées car en 2017, EDF détenait encore des parts dans près de 90 centrales thermiques en Europe, dont sept centrales au charbon.

Énergie nucléaire

En 2017, l’électricité produite par EDF en Europe était à plus de 80% d’origine nucléaire, une énergie non renouvelable, polluante et dangereuse. En France, EDF détient 58 réacteurs et prévoit de prolonger leur durée de vie de dix ou vingt ans, en dépit des risques de défaillances liées au vieillissement des centrales et des coûts croissants. C’est aussi en contradiction totale avec la loi votée en 2015 qui programme en France la réduction de la part du nucléaire et qui prévoit donc qu’EDF ferme des réacteurs pour se conformer aux objectifs légaux.

Le nucléaire reste le pivot de la politique de développement de l’entreprise. EDF exerce un fort lobby en France et en Europe pour ralentir le développement des énergies renouvelables et promouvoir la technologie nucléaire.

Le groupe a aussi massivement investi dans la construction de nouveaux réacteurs, en France (l’EPR de Flamanville, qui accumule les retards et dont le coût ne cesse de grimper) et à l’étranger (l’entreprise est lourdement engagée dans le projet Hinkley Point au Royaume-Uni).

Fournisseur et producteur historique d’électricité en France, EDF en détenait le monopole jusqu’en 2007. L’Etat détient encore plus de 83 % du capital de l’entreprise. Aujourd’hui, EDF reste le premier producteur d’électricité en France, mais fait face à une forte concurrence avec l’ouverture du marché à près de 30 autres fournisseurs.

EDF est le seul des 19 fournisseurs de ce classement à avoir refusé de répondre à notre questionnaire. Greenpeace France s’est basée sur des documents publics rédigés par EDF et disponibles sur son site web pour évaluer EDF de la même manière que les autres fournisseurs d’électricité.

Mon fournisseur d'électricité n'est pas vraiment vert ?

Bravo !

Vous avez décidé d'opter pour un nouveau fournisseur « vraiment vert » ? A vous de jouer ! Recevez le mode d'emploi et un petit mémo pour changer facilement au moment où vous le souhaitez.

Vous recevrez également des informations sur la protection de l’environnement et les actions de Greenpeace France. Vous pourrez bien sûr demander à ne plus recevoir ces infos à tout moment. Greenpeace France ne communique pas vos données : ni aux fournisseurs d’électricité, ni à aucune autre organisation.

Merci !

Un message va arriver dans quelques minutes dans votre boîte email, avec les principales étapes pour changer facilement de fournisseur d'électricité. Vous recevrez un petit rappel quelques jours après !

Vous souhaitez faire connaître ce Guide de l'électricité verte ? N'hésitez pas à le partager !

 

Revenir au classement

Félicitations !

Vous êtes déjà chez un fournisseur vraiment vert ? Faites-le savoir : partagez ce classement autour de vous et participez activement à la transition énergétique.

 

 

En tant que précurseur des énergies renouvelables, vous pouvez encourager vos proches à passer eux aussi au vert. Recevez un kit pour convaincre votre oncle récalcitrant (testé et approuvé aussi avec les ami-es) :

Vous recevrez également des informations sur la protection de l’environnement et les actions de Greenpeace France. Vous pourrez bien sûr demander à ne plus recevoir ces infos à tout moment. Greenpeace France ne communique pas vos données : ni aux fournisseurs d’électricité, ni à aucune autre organisation.

Merci !

Vous recevrez dans quelques minutes un message avec des arguments et liens utiles pour encourager vos proches à passer à l'électricité verte.

Vous appréciez ce Guide de l'électricité verte ? N'hésitez pas à le partager !

 

Revenir au classement